Informations générales Etre’s

Informations générales de l’association Etre’s

Epicerie coopérative ETRE'S

Durant cette période de confinement face à la pandémie du Covid-19, l’épicerie ETRE’S est maintenue ouverte pour faciliter les approvisionnements des adhérents en produits de première nécessité.

Nous limitons l'accès à l'épicerie à 2 personnes simultanément, par créneaux de 15 minutes.

Inscription obligatoire sur le planning diffusé aux adhérents
1 créneau par commande; si vous prenez pour quelqu’un, notez son nom sur un creneau horaire - Une seule personne par commande, pas d'enfant.

Pour que cela soit possible et pour la sécurité de tous, il est primordial que toutes les précautions d'hygiène soient prises. Aussi, nous vous demandons de respecter la procédure mise en place.

CONSIGNES

- Entrée (et attente si besoin) par l'atelier où il vous sera demandé de vous laver les mains.
- Les adhérents dont les proches sont atteints par le Covid-19 doivent porter un masque dans le local s'ils en possèdent un, dans le cas contraire demander au bénévole présent de préparer leur commande et attendre à l'extérieur.
- Merci de prévoir votre propre serviette (nous comptons sur vous, une fois les mains propres, pour ne toucher que ce que vous prenez. Vous pourrez vous laver les mains à la sortie également.
- prévoir votre propre crayon
- Les fiches de commandes seront à prendre, à corriger et compléter comme d'habitude. Attention : noter clairement les poids (volailles, fromage étable ronde...)
- Il n'y aura pas de caisse. Vous laisserez votre fiche de commande et une facture vous sera envoyée. Le règlement se fera donc dans un second temps, par virement si possible (RIB en PJ) , par cheque la semaine suivante si vous ne le pouvez pas.

Bon courage à toutes et tous pour cette période difficile!

En septembre 2020 le congrès Mondial de la Bio se tiendra à rennes. À cette occasion, la chorale Trefffasila en accord avec Voyage en terre bio propose de rassembler 1000 choristes pour chanter en chœur la Terre, la Vie, la Paix. L'évènement aura lieu le mardi 22 septembre à l'occasion de l'ouverture du congrès.

Plusieurs dates pour répéter sont à prévoir. Vous retrouverez toutes les informations sur le flyer ci-dessous :

Pour vous inscrire téléchargez le document et suivez les instructions

Renseignements et inscription : 1001voixchantentlevivant@mailo.com

Treffendel. Le service de prêt de broyeurs de végétaux mis à l’arrêt...
photo sylvain gargadennec et gilles picard sont inquiets de la suppression du prêt de broyeurs à végétaux. © ouest-france

En janvier 2013, dans le cadre du programme local de prévention des déchets, la communauté de communes de Brocéliande a proposé aux habitants deux broyeurs à végétaux.

Ce service de prêt, mis en place en partenariat avec des entreprises locales en motoculture et réservé aux habitants du territoire, permettait à chacun de broyer ses déchets verts à domicile et de les valoriser en paillage dans le jardin ou en substrat dans le compost.

Lors du conseil communautaire du 12 juin 2017, et malgré l’arrêt du programme local de prévention des déchets en 2015, le service de prêt, jugé à 80 % satisfaisant par les 60 à 80 utilisateurs, était maintenu et des évolutions envisagées : modèle de broyeur adapter aux usages pour augmenter le débit du broyeur et le diamètre de coupe, et avoir un broyat plus fin.

« Dans le rapport sur le service de 2018, il est noté : onze emprunts ; 80 personnes ont adhéré au service ; 49 nouvelles inscriptions ; 266 heures de broyage » , soulèvent Gilles Picard et Sylvain Gargadennec, membres de Etre’s à Treffendel, qui ont découvert par hasard l’arrêt du service en 2019.

« Sur le modèle de la gratuité totale »

« Dès le printemps, après une première alerte, Élodie Baratte, présidente de l’Association Autour du jardin ST (ADJST) a demandé un rendez-vous au président de la communauté de communes de Brocéliande (CCB). Celui-ci nous a fait part des réflexions en cours. Il a souligné la difficulté de gestion de ce service aux habitants et des coûts. Nous avons échangé sur les enjeux pour de nombreux habitants de continuer à broyer des végétaux : intérêt pour le jardinage et alternative aux produits phytos ; réduction des volumes en déchetteries et des trajets de transports des végétaux. La recherche de solutions de prêt avec des opérateurs privés avec l’appui de la CCB a été évoquée, indiquent-ils. Nous avons été rassurés, par la promesse d’une continuité de l’action, pas d’interruption brutale sans la mise en place de nouvelle solution et information des personnes titulaires d’une carte en cours de validité. Et par hasard, nous avons découvert la mise en vente des broyeurs et l’arrêt du service. Comme nous l’a écrit le président Bernard Ethoré, la collectivité a un rôle d’initiateur et d’accompagnement. Bien avant la mise en place des broyeurs par la collectivité, notre association Etre’s avait pris cette initiative qui s’est trouvée cassée et maintenant la CCB se retire sans concertation. À notre connaissance, aucune collectivité ne propose ce service sur le modèle de la gratuité totale. C’était le choix et peut-être l’erreur de la CCB. Aujourd’hui, ce sont les usagers qui sont sanctionnés. »

L’association Etre’s ne se décourage pas et propose, avec Vert le Jardin, une journée Tous ensemble au compost et au jardin, samedi 22 février, de 10 h à 17 h, à Treffendel. Au programme : compostage et jardin zéro déchets, techniques de jardinage, visites, projections de films, ateliers pratiques. Stage gratuit.

Informations et inscriptions : tél. 09 83 70 32 47 ou sur 35@vertlejardin.fr

Ouest-France